Une première collecte de matières résiduelles fructueuse à Saguenay


Entre 30 et 50 % des citoyens (Noovo Info)

La première semaine de collecte de bacs bruns à Saguenay a permis d'amasser 242 tonnes de matières résiduelles.

Cette grande récolte s'explique par les déchets organiques que les citoyens ont cumulés pendant quelques semaines avant la première collecte, ayant leur bac brun en leur possession depuis quelques mois.

Voyez le compte-rendu de Jade Laplante dans la vidéo. 

Le porte-parole de la Ville, Dominic Arseneau, félicite les citoyens pour la très bonne qualité des matières résiduelles récoltées.

«Les matières reçues à la plateforme de compostage sont en très grande partie des matières compostables. On n'a pas retrouvé de contaminants en quantité phénoménale qui auraient causé problème.»

Parmi les matières qui ne devraient pas se retrouver dans le bac brun, le sac de plastique trône en première place. Qu'il soit compostable ou non, il est interdit de mettre un sac de plastique dans le compost à Saguenay.

«Même les sacs de plastique certifiés compostables, on ne peut pas les mettre, parce qu'ils se décomposent trop lentement par rapport au reste des matières organiques. Ils deviennent donc de facto un contaminant dans le compost.»

Les sacs de papier bruns sont cependant acceptés, tout autant que le papier journal.

La Ville poursuivra sa campagne de sensibilisation pour informer les citoyens sur la façon de faire le tri et pour espérer que d'autres participent au mouvement.

«Ce n'est pas un sprint, c'est un marathon», a dit M. Arseneau.

Taux de participation

La Ville de Saguenay estime à entre 30 et 50 % le taux de participation des citoyens pour cette première semaine de collecte, soit l'objectif visé. Le taux exact est actuellement comptabilisé et devrait être connu en milieu de semaine.

À titre comparatif, la première collecte de matières résiduelles qui s'est effectuée en octobre l'an dernier au Lac-Saint-Jean avait mobilisé 40 % des citoyens. Quelques mois plus tard, en janvier, c'était environ 45 % des Jeannois qui utilisaient le bac brun et quelque 1071 tonnes métriques de matières organiques avaient été acheminées vers la plateforme de compostage de Dolbeau-Mistassini.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!