Une vidéo lancée contre le projet Gazoduq / GNL Québec

Pipeline ISTOCK KODDA

Une vidéo lancée ce matin par la Coalition Fjord et le collectif ''Gazoduq, parlons-en!'' circule déjà abondamment sur les réseaux sociaux. Elle rassemble des scientifiques, étudiants, artistes et autochtones de partout au Québec pour dénoncer le projet de l'entreprise Gazoduq et de GNL Québec.

On y rappelle qu'un pipeline de 750 km serait construit de l'Ontario vers le Saguenay, passant par l'Abitibi. Le gaz naturel sera ensuite transformé et exporté par bateau vers des marchés internationaux. Un projet de 14 milliards $.

Des personnalités connues comme les membres des Cowboys Fringants, Édith Cochrane, Raoul Duguay et Louise Latraverse se font entendre dans cette campagne, en compagnie de militants du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de la Mauricie et de l'Abitibi. Le metteur en scène et écologiste Dominic Champagne, à qui on doit Le Pacte, est aussi présent.

 

Selon les militants, les émissions polluantes du projet chaque année équivalent à l'empreinte carbone de 10 millions de voitures. Ils rappellent que le gaz sera principalement extrait de la fracturation, une méthode d'extraction controversée.

« Il n'y aura pas plus d'acceptabilité sociale avec le projet de gazoduc de GNL Québec qu'il y en avait pour le pipeline de Trans Canada parce que cette énergie-là ce n'est pas une énergie de transition, c'est une énergie de régression. » - extrait de la vidéo

Ils invitent les citoyens à signer la pétition contre le projet Gazoduq / GNL Québec qui frôle présentement les 45 000 signatures et à participer à la campagne de sociofinancement pour poursuivre la mobilisation de la Coalition Fjord et des organismes qui l'appuient.