Une vingtaine d'îlots de fraîcheur seront aménagés à Saguenay

Arbustes, arbres et végétation

Il y aura davantage de verdure dans les centres-villes à Saguenay. L’organisme Eurêko! réalisera une vingtaine de projets pour lutter contre les îlots de chaleur urbains et les changements climatiques.

Un îlot de chaleur est un endroit où il y a très peu de verdure dans les villes et où l'été la température augmente considérablement puisque les matériaux comme le béton conservent la chaleur, explique la coordonnatrice du projet, Émilie Lapointe.

Le Cégep de Jonquière est l'un des endroits ciblés et une forêt nourricière y sera aménagée. Les étudiants de plusieurs programmes participeront à son élaboration en plantant des vivaces, arbustes et arbres qui permettront éventuellement des récoltes.

« Prenons l'exemple de la cour d'école qui est asphaltée et bétonnée, le fait d'y prendre un secteur et le reverdir en y mettant des arbres et des bancs va permettre aux enseignants de venir enseigner aux enfants à l'extérieur. »

- Émilie Lapointe, coordonnatrice du projet

Cégep de Jonquière. Crédit : Bell Media

 

Les quartiers défavorisés seront ciblés en premier par l'organisme qui ajoute que ces projets vont du même coup améliorer la qualité de l'air. Un investissement de 1 M$ provenant du Fonds vert du gouvernement du Québec permet la mise en place de cette initiative.

La Ville de Saguenay est aussi partenaire du projet et pour la mairesse Josée Néron ces îlots de fraîcheur permettront aux citoyens qui n'ont pas de plan d'eau ou de cour arrière ombragée de pouvoir se rafraîchir à ces endroits pendant l'été.

Avec la collaboration de Carolyne Labrie.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!