Une vitesse mal adaptée aux conditions a coûté la vie de Yves Pelchat

16114463_10154934345173114_1463941483306782635_n

Une vitesse mal adaptée aux conditions routières aurait mené à l'accident qui a coûté la vie à Yves Pelchat en février dernier, un homme d'affaires bien connu de Saint-Félicien.

Dans son rapport, le coroner Dr Carol Gagné mentionne il y avait de la gadoue sur la chaussé, rendant celle-ci très glissante sur la 169. Selon le conducteur d'un des fardiers impliqués, Yves Pelchat arrivait à grande vitesse avec sa camionnette qui a fini par déraper et changer de voie. L'homme de 46 ans a alors été percuté par le fardier, qui n'a pu l'éviter.

« L'odomètre de la camionnette qui s'est détaché du tableau de bord au moment de l'impact indiquait encore 100 km/h » - extrait du rapport

Un troisième facteur est relevé par le coroner qui explique avoir prélevé de l'éthanol sur la victime, confirmant qu'il aurait consommé de l'alcool peu de temps avant l'accident. Il n'était pas en état d'ébriété, mais il se trouvait possiblement dans un état d'euphorie, précise le Dr Gagné.

« L'euphorie présente souvent un état d'augmentation de confiance en soi avec une diminution des inhibitions, du contrôle de soi avec un ralentissement du traitement de l'information et une incoordination musculaire. » - extrait du rapport

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!