La Santé publique lance un rappel à l'ordre

restaurant

La Santé publique demande à la population régionale de respecter les mesures lorsqu'elle se rend dans une salle à manger.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT) a reçu des indications comme quoi des rassemblements de plus de 10 personnes ont eu lieu dans des restaurants et que certains citoyens ne provenant pas de la même famille ne respectent pas la distanciation physique.

La Santé publique estime que de manger dans un restaurant grâce à la faible transmission régionale est un privilège alors que d'autres régions en zone rouge n'ont pas ce droit.

« Pour l'instant, on n'a pas eu de cas associé à cette problématique. On a eu des informations que quelquefois, lorsque la question de la provenance de la même maisonnée est posée, ils répondent oui alors que c'est évident que non. On veut donc que les gens collaborent. C'est une responsabilité civile de respecter les règles et de dire la vérité lorsqu'ils se présentent au restaurant. »

- Dre Omobola Sobanjo, médecin-conseil à la Santé publique

Dre Sobanjo indique par le fait même que les restaurateurs n'ont pas à s'obstiner avec les clients.