La Vallée-de-l'Or durement touchée par la 5e vague

Une main prend un tube de test de COVID-19 sur un plateau

La Vallée-de-l'Or est sous surveillance par la Santé publique. Depuis plusieurs semaines, le nombre de cas est en hausse sur le territoire.

Les cas actifs sont presque trois fois plus importants comparativement à ailleurs en région. La Vallée-de-l'Or compte près de la moitié des hospitalisations et de nombreuses éclosions ont été déclarées récemment sur le territoire.

« C'est important que tout le monde prenne la situation au sérieux. Avec Omicron, on sait que les symptômes sont plus légers. Ça commence soit avec un grattage dans la gorge, un nez qui coule et de la fatigue. Il faut le prendre au sérieux et s'isoler tout de suite. Ce n'est pas le moment d'aller voir les grands-parents et les parents qui sont plus âgés. »

- Dre Omobola Sobanjo, directrice de la santé publique par intérim

Par ailleurs, les données démontrent que la 3e dose est interchangeable, assure la Santé publique.

« Ça fait plus d'un an qu'on vaccine. On a comparé les données dans plusieurs pays et on voit que la protection offerte lorsqu'on mixe est comparable. Il n'y a pas de raisons pour lesquelles on ne peut pas prendre l'un ou l'autre. Quand vient le temps de prendre la dose de rappel, c'est important de prendre la dose qui vous est offerte. Moderna est aussi efficace que la dose de rappel de Pfizer. »

- Dre Omobola Sobanjo