Arsenic : la CCIRN applaudit, la députée regarde

Jean-Claude Loranger

Les commentaires sont nombreux suite à la décision de mettre sur pied un comité interministériel dans le dossier de l'arsenic à Rouyn-Noranda. Il réunira à la même table les ministres de l'Environnement, de la Santé, des Affaires municipales et de l'Économie.

La Chambre de commerce et d'industrie de Rouyn-Noranda (CCIRN) se réjouit de l'initiative, jugeant que ça permettra de trouver des solutions aux problèmes.

« On accueille ça favorablement. Il faut comprendre que Rouyn-Noranda, malgré tout le bon vouloir, n'a pas nécessairement l'expertise. En ayant un comité interministériel qui va assurer la coordination du dossier, je pense qu'on peut arriver avec des résultats beaucoup plus rapidement. Ce sera plus facile pour la ville et pour la Fonderie Horne concernant les communications. »

-Jean-Claude Loranger, président de la Chambre de commerce et d'industrie de Rouyn-Noranda

De son côté, la députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, la solidaire Émilise Lessard-Therrien, promet de demeurer vigilante pour que les intérêts de la population soient servis en premier, avant ceux de l'entreprise.