Assurer la pérennité de la langue anicinabe

Lac Simon

Minwashin propose plusieurs initiatives pour assurer la pérennité de la langue anicinabe, dans le cadre de la Journée internationale de la langue maternelle.

Il souhaite valoriser la langue alors que depuis des années, plusieurs continuent de disparaître.

« Notre langue a mangé une volée lors des derniers siècles. Nous n'avions pas le droit de parler notre langue dans nos conversations et lors de nos déplacements, surtout à l'école. On veut démontrer notre résilience par rapport à tout ça. On parle encore très bien notre langue. »

-Richard Kistabish, président de Minwashin

Des gestes, un calendrier et des rendez-vous sont proposés pour mettre en valeur la langue. 

Le Pow-Wow est un excellent exemple ,événement qui sera présenté à Pikogan pour honorer la langue.

2019 est désormais celle de l'Année internationale des langues autochtones.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus