Beaucoup de monde au colloque de l'INMQ

Colloque 2021 de l'Institut national des mines

200 personnes prennent part au colloque annuel de l'Institut national des mines aujourd'hui (jeudi).

L'événement, tenu de façon virtuelle, regroupe des participants de neuf pays différents.

Il est largement été question d'employabilité, avec la pénurie de main-d'oeuvre que connaissent bien des secteurs de l'économie actuellement.

La professeure à l'UQAT, Émilie Deschênes, soutient que des employés autochtones sont disponibles, mais qu'il faut faire autrement pour les attirer et les garder :

«On va lui demander quels sont ses objectifs dans son projet professionnel.  Il faut démontrer une ouverture à la différence et être prêt à faire des changements.  Des fois, ça peut paraître un peu instable, mais de se désorganiser peut aussi permettre de se réorganiser d'une nouvelle façon.»

- Émilie Deschênes

Quatre conférences sont présentées en avant-midi, sur l'insertion de la main-d'oeuvre autochtone, la reconnaissance des acquis, les véhicules électriques et l'exploitation du graphite.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus