«C'est un décès qui soulève l'indignation» -Édith Cloutier

Capture fb joyce echaquan

Le décès d'une jeune autochtone dans des circonstances troublantes continue de faire réagir dans la région.

Âgée de 37 ans, Joyce Echaquan est décédée lundi à l'hôpital de Joliette, après avoir été la cible de commentaires racistes des membres du personnel soignant.

Tout comme Pikogan, Centre d'amitié autochtone de Val-d'Or se joint lui aussi à la vague d'indignation.

« Joyce est décédée tragiquement dans des circonstances qui nous interpellent tous et toutes sur la situation des autochtones. C'est un décès d'une femme autochtone qui soulève l'indignation. On va suivre l'évolution de cette situation de très près. »

- Édith Cloutier, directrice générale du Centre d'amitié autochtone de Val-d'Or

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus