Ça brasse entre Chapais et le syndicat CSN

Le président de la CSN en Abitibi-Témiscamingue/Nord-du-Québec, Félix-Antoine Lafleur

Les relations sont tendues entre la Ville de Chapais et la CSN. Le syndicat clame que l'administration du maire Steve Gamache a un comportement jugé méprisant à l'égard de ses membres.

C'est ce que démontre la signature d'une entente entre les pompiers de la Ville et le personnel cadre, alors que ça fait plus de deux ans maintenant que les membres de la CSN sont sans contrat de travail.

Qui plus est, après deux ans de négociations, l'offre de la partie patronale comprendrait toujours une réduction du nombre de congés maladie et des semaines de vacances.

En plus de couper dans le régime de retraite, Chapais proposerait également une mesure au niveau normatif qui aurait pour effet de reculer dans les conditions de travail des employés.

La partie patronale et le syndicat ont un mois pour enterrer la hache de guerre et en venir à une entente sans quoi les élections municipales forceront l'interruption des négociations.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus