Cadillac : une heure de route pour des besoins essentiels

Conseil de Ville de Rouyn-Noranda pour l'an 2019

La fermeture de Rouyn-Noranda a semé une onde d'inquiétude à Cadillac. En temps normal, plusieurs résidents de cet endroit se rendent à Preissac ou Malartic pour faire l'épicerie ou pour aller à la pharmacie puisque géographiquement, c'est plus près.

Le hic est qu'ils n'ont plus le droit d'y aller puisque la MRC de Rouyn-Noranda est fermée à toutes entrées et sorties. C'est dans le but d'isoler Rouyn-Noranda, où la majorité des cas de coronavirus sont concentrés, pour éviter de propager la maladie dans les autres MRC de la région.

Devant cette volonté, les citoyens doivent sauter dans leur voiture, conduire sur environ 100 kilomètres aller-retour jusqu'à la Ville de Rouyn-Noranda pour effectuer leurs achats.

« Hier en fin d'après-midi, j'ai participé, à distance bien sûr, à un conseil de quartier. On a pu entendre les préoccupations. Déjà aujourd'hui, des solutions sont avancées comme la possibilité de livraison d'épicerie de Malartic à Cadillac. D'autres choses sont aussi en discussion. C'est certain que c'est particulier comme situation. »

-Diane Dallaire, mairesse de Rouyn-Noranda

Heureusement, il semblerait qu'une partie de la problématique soit réglée. La livraison d'aliments en provenance de Malartic serait offerte.

Selon les règles du décret ministériel, les services essentiels ont l'autorisation de franchir les contrôles routiers.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus