Catastrophe évitée à l'aéroport de Rouyn-Noranda

Avion

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) publie son rapport d'enquête concernant un aéronef d'Air Creebec qui a terminé sa tentative de décollage dans un banc de neige, en janvier 2019, à Rouyn-Noranda.

L'enquête démontre que l'équipage n'a pas été en mesure de garder l'avion, qui devait voler vers Montréal, au centre de la piste, provoquant une sortie de piste.

C'est à ce moment qu'il y a eu une tentative d'arrêt de décollage du pilote. Mais, en tentant de couper les moteurs, celui-ci a alimenté à puissance maximale le moteur droit, ce qui a accentué la déviation de l'appareil vers un banc de neige.

Lors de l'événement, une seule des 9 personnes à bord de l'appareil a subi de légères blessures.

« C'est sûr qu'une excursion de piste avec un avion de ce poids, avec cette vitesse et puissance, ça peut toujours faire des dommages beaucoup plus grands. Un facteur qui a aidé, c'est le fait que c'était l'hiver et qu'il y avait des bancs de neige. Il y a d'autres facteurs qui ont aidé, notamment lorsqu'il a voulu réduire la puissance au bon moment. Enlevez certaines situations et ce n'est pas le même résultat. L'été, ça aurait été plus compromettant. La neige n'aurait pas pu les arrêter. »

-Nora Vallée, enquêteur au Bureau de la sécurité des transports du Canada

Quant à l'aéronef, il a subi d'importants dommages.