Christian Dubé estime que la contingence est nécessaire

Le ministre de la Santé, Christian Dubé de passage en Abitibi-Témiscamingue

Le ministre de la Santé, Christian Dubé était de passage dans la région aujourd'hui.

Il s'est notamment arrêté Senneterre où il a pu échanger avec le maire sortant Jean-Maurice Matte sur la fermeture partielle de l'urgence dès lundi.

Il mentionne qu'il aimerait ne pas avoir besoin d'une telle mesure, mais que la situation l'oblige.

Selon lui, la fermeture partielle est inévitable d'ici lundi.

«Ce que je demande, c'est que les intervenants locaux continuent de regarder les solutions proposées. Les employés sur place m'on dit qu'ils étaient prêts à regarder d'autre chose. Je pense que chacun des partis, les employés, le syndicat et les gestionnaires doivent regarder à court terme des solutions qu'on n'avait jamais pensé avant. Tout le monde doit mettre de l'eau dans son vin.»

-Christian Dubé, ministre de la Santé

Christian Dubé mentionne qu'il faut regarder la situation globale de la région et non seulement par secteur.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus