Coronavirus : 3 nouvelles personnes infectées

coronavirus

L'Abitibi-Témiscamingue compte maintenant 27 personnes infectées à la COVID-19. Le virus a fait un premier décès, un Rouynorandien de 83 ans, samedi.

Au Québec, le gouvernement dénombre désormais 2840 cas de coronavirus. 58 000 tests de dépistage ont été réalisés depuis le début de la crise, faisant de la province l'un des endroits au monde où on teste le plus.

Quant à savoir si les entreprises pourront rouvrir après le 13 avril, le premier ministre François Legault indique que ça se fera graduellement. Le directeur national de Santé publique, le Dr Horacio Arruda, espère quant à lui que la pause actuelle permettra aux entreprises de repenser leurs façons de faire.

« Oui, on va peut-être choisir certains secteurs, certaines régions, certaines industries. Je veux, une fois que ce sera réglé, qu'on ouvre le plus vite possible. »

-François Legault, premier ministre du Québec

« Je suis convaincu que dans cette adversité que nous vivons tous, nous allons transformer la façon dont on travaille pour permettre dans quelques années, d'obtenir une meilleure conciliation entre le travail et la famille. Ça nous force vraiment à repenser notre façon de travailler dans les différents milieux.  »

-Dr Horacio Arruda, directeur national de Santé publique

Alors que l'équipement semble manquer par endroits, Québec a rapatrié tous les masques médicaux disponibles.

De son côté, le gouvernement Trudeau annonce des investissements de 200 millions de dollars pour les refuges pour sans-abris. Ottawa alloue aussi 7,5 M$ à Jeunesse J'écoute et ses intervenants pour aider les jeunes.

Pour les aînés, 9 M$ sont investis dans Centraide et son programme Nouveaux horizons.

« Ça va permettre à l'organisme d'offrir un éventail de services aux aînés, que ce soit une vérification de leur état de santé ou un service de livraison pour l'épicerie. Dans un pays comme le Canada, personne ne devrait être laissé pour compte. »

-Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Le fédéral écarte pour l'instant la possibilité de faire appel aux forces armées canadiennes pour aider les autorités dans la crise sanitaire. Justin Trudeau assure que les militaires seront toujours prêts à aider, mais qu'il n'y a aucune décision de prise à cet effet.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus