Coronavirus : fermeture des écoles jusqu'au 1er mai

COVID-19

À l'instar de la Côte-Nord et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, l'Abitibi-Témiscamingue n'est toujours pas touchée par la COVID-19. En province, 219 personnes ont contracté le virus et quatre personnes sont décédées.

Toutefois, on ne dénombre aucun nouveau décès. Au contraire, un des décès attribués à la COVID-19 s'est finalement avéré un test négatif. 

Par ailleurs, dès minuit, tous les centres d'achats devront fermer, SAUF les pharmacies, épiceries et les SAQ.

Toutes les salles à manger des restaurants, salons de coiffure et d'esthétique seront également fermées.

« Qu'on ferme les centres d'achats ou des restaurants, par exemple, il y avait encore des personnes. Il ne faut pas que ça se déplace maintenant dans la maison pour que les gens soient en contact. Le meilleur message est resté chez toi. »

-Dr Horacio Arruda, directeur national de Santé publique

Aussi, toutes les écoles, garderies, services de garde du Québec seront fermés au moins jusqu'au 1er mai. Les examens du ministère sont aussi annulés cette année.

Cependant, à compter du 30 mars, des activités de stimulation et d'apprentissage optionnelles seront envoyées aux parents. 

Le ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, indique qu'à compter du 6 avril, il y a aura un programme hebdomadaire d'envoyé aux parents. 

« On ne veut pas transformer tous les parents du Québec en enseignant et transformer toutes les maisons en école. On veut faciliter la vie des familles, pas compliquer la vie des gens qui sont déjà en quarantaine. »

-Jean-François Roberge, ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur

Jean-François Roberge n'exclut pas que dès la semaine prochaine, il soit possible pour les familles d'aller récupérer du matériel dans les écoles, avec la priorité donnée à ceux ayant des difficultés d'apprentissage.

De son côté, le premier ministre, Justin Trudeau, n'a pas l'intention pour l'instant de mettre en place des mesures coercitives, alors qu'on voit encore des images de plusieurs rassemblements extérieurs.

Hier (samedi) seulement à Québec, la police municipale a dispersé une dizaine de rassemblements de moins de 10 personnes, surtout dans des résidences privées, à la suite de l'annonce de l'interdiction de tout rassemblement intérieur ou extérieur.

Au niveau fédéral, le premier ministre continue d'encourager les gens à respecter les mesures de confinement prises au niveau provincial.

« Pour que le fédéral prenne cette étape, ça prendrait un moment où on a vraiment dépassé les limites ce qui peut se faire au niveau provincial. On n'est pas rendu à ce point. »

-Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Davantage de Canadiens pourront être rapatriés au pays dans les prochains jours, mais le premier ministre appelle à la patience alors que des vols seront ajoutés dans les prochains jours.

Par ailleurs, un certain nombre de députés seront rappelés mardi à la Chambre des communes pour adopter les mesures économiques d'urgence annoncées par le gouvernement.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus