Daniel Laframboise : la Défense demande l'arrêt des procédures

Daniel Laframboise

Nouveau rebondissement majeur dans les dossiers judiciaires de Daniel Laframboise, accusé notamment d'agressions sexuelles, de séquestration et de voies de fait grave.

L'avocate du Rouynorandien, Me Véronique Talbot, ne demande rien de moins que l'arrêt des procédures. L'une des requêtes déposées au tribunal aujourd'hui évoque l'arrêt Jordan, terme judiciaire qui signifie que tout accusé a droit à un procès dans un délai raisonnable.

16 chefs d'accusation contre Daniel Laframboise ont été déposées le 2 août 2018. L'année suivante, en février et en août 2019, 7 autres accusations se sont ajoutées. Depuis que l'accusé a été cité à procès, les quatre dossiers n'ont pratiquement pas progressé.


Durant la Cour aujourd'hui, la discussion entre le juge et les avocates a été interrompue brièvement lorsque l'une des victimes a décidé de prendre la parole. Celle qu'on ne peut nommer en raison d'une ordonnance de non-publication a exprimé être carrément écoeurée de la longueur des procédures.

Le 9 décembre reviendront au Palais de justice de Rouyn-Noranda les dossiers de Daniel Laframboise.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus