Déficience intellectuelle : encore du travail à faire

Déficient ISTOCK MARTINBOWRA

La région sera une fois de plus l'hôte du Marchethon de l'inclusion pour un monde meilleur, organisé par L'Arche Abitibi-Témiscamingue.

L'événement qui en est à sa deuxième édition a pour but de sensibiliser l'importance des citoyens vivant avec une déficience intellectuelle dans la société.

La présidente de l'organisme est satisfaite des avancements faits à ce jour, mais elle estime qu'il y a encore du travail à faire aujourd'hui, en 2020.

« La société est de plus en plus ouverte. De plus en plus, ils sont intégrés. Plus L'Arche sera visible, plus on va parler et sortir publiquement. Mais, il y a encore du chemin à faire. »

-Claire Gagnon, présidente de L'Arche Abitibi-Témiscamingue

L'organisme tentera de mettre en valeur la contribution de ceux et celles vivant avec une déficience intellectuelle à compter de demain jusqu'au Marchethon qui se tiendra le 4 octobre. Les règles de distanciation et le port du masque devront être appliqués lors de la marche.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus