Des familles en ont assez de la vitesse excessive des automobilistes

À Rouyn-Noranda, des résidents des avenues Nault et Terry Fox sont inquiets devant l'inaction de leur conseil municipal. C'est un quartier où demeurent plusieurs familles.

Le hic est que beaucoup d'automobilistes empruntent ces tronçons chaque jour et nombreux sont ceux qui ne respectent pas les limites de vitesse en vigueur, mettant en péril la vie des enfants.

Déjà, les élus ont été sensibilisés à cette problématique dans les derniers mois, mais elle n'a toujours pas été adressée. 

Devant l'inaction de l'administration Dallaire, les résidents ont décidé de remédier eux-mêmes à la situation en érigeant des bacs sur la chaussée pour inciter les automobilistes à ralentir.

À Rouyn-Noranda, des résidents des avenues Nault et Terry Fox sont inquiets devant l'inaction de leur conseil municipal. C'est un quartier où demeurent plusieurs familles.

Le hic est que beaucoup d'automobilistes empruntent ces tronçons chaque jour et nombreux sont ceux qui ne respectent pas les limites de vitesse en vigueur, mettant en péril la vie des enfants. Déjà, les élus ont été sensibilisés à cette problématique dans les derniers mois, mais elle n'a toujours pas été adressée. 

Devant l'inaction de l'administration Dallaire, les résidents ont décidé de remédier eux-mêmes à la situation en érigeant des bacs sur la chaussée pour inciter les automobilistes à ralentir.

À Rouyn-Noranda, des résidents des avenues Nault et Terry Fox sont inquiets devant l'inaction de leur conseil municipal. C'est un quartier où demeurent plusieurs familles.

Le hic est que beaucoup d'automobilistes empruntent ces tronçons chaque jour et nombreux sont ceux qui ne respectent pas les limites de vitesse en vigueur, mettant en péril la vie des enfants. Déjà, les élus ont été sensibilisés à cette problématique dans les derniers mois, mais elle n'a toujours pas été adressée.

Gracieuseté - Près d'une cinquantaine de maisons ont embarqué dans ce mouvement de sensibilisation.

Piel Côté est père de quatre enfants. Il est un résident de l'avenue Terry Fox et il craint qu'un enfant soit happé avant que la Ville décide d'agir.

« À mes yeux, c'est une crainte. Ça circule vite. Quand j'envoie la main à un automobiliste qui roule un peu trop vite à mon goût et que je reçois un doigt d'honneur, ça ne vient pas atténuer mes craintes. J'aime mieux un accrochage dans un bac qui se remplace. L'enfant, malheureusement, ne se remplace pas. »

- Piel Côté, résident de l'avenue Terry Fox

Après avoir déposé deux pétitions au conseil municipal dans les dernières années, Piel Côté a de son propre gré proposé une série de solutions au conseil municipal, notamment l'implantation temporaire de ralentisseurs dos-d’âne et d'un panneau d'arrêt.

Les familles aimeraient aussi que la Ville déploie le même type de projet-pilote qui sera en vigueur ce mois-ci à la place Caron, à Évain. Son objectif est de réduire la vitesse automobile par l'implantation de divers aménagements.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus