Des panneaux commémoratifs pour les femmes autochtones assassinées

Les femmes autochtones disparues et assassinées ne tomberont jamais dans l'oubli. Elles seront affichées sur des panneaux électroniques permanents dans les communautés de Pikogan et Kitigan Zibi.

Les femmes autochtones disparues et assassinées ne tomberont jamais dans l'oubli.

Elles seront affichées sur des panneaux électroniques permanents dans les communautés de Pikogan et Kitigan Zibi.

Voici Johnny Wylde, le père de Sindy Ruperthouse, cette femme autochtone portée disparue depuis 2014.

« Je suis certain que ça va aider. Nous avons ça pour que les dossiers ne restent pas sur les tablettes. Ça peut arriver dans les autres familles aussi. En voyant l'affiche, tu te dis que ça peut t'arriver aussi et qu'il faut faire plus attention à nos enfants. Il faut en parler et faire de la prévention. »

-Johnny Wylde