Des premiers diplômés en technique policière autochtone

Voici les neuf premiers diplômés en technique policière autochtone au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue.

Le Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue diplôme 9 étudiants en technique policière autochtone. Il s'agit de la première cohorte à recevoir leur attestation.

Pour une première fois, le programme s'est bien déroulé, estime la coordonnatrice, Ann Bureau. Toutefois, elle croit que celui-ci est trop condensé sous sa formule actuelle.

« Cette année, c'était un programme de 900h alors que l'année prochaine, ça va être un programme de 1245h. Il couvre les parties que nous ne trouvions pas assez suffisantes en termes d'heures. Nous avons fait des heures supplémentaires volontairement parce que ça ne fonctionnait pas. Le nouveau programme devrait correspondre aux attentes quant à la formation et aux compétences du ministère.»

-Ann Bureau, cooronnatrice du programme

Maintenant, qu'arrive-t-il avec ces finissants?

«Ils arrivent ici et sont déjà des employés d'une organisation policière donc, ils retournent dans leur communauté. Cependant, ils doivent quand même passer 15 semaines à l'école de police du Québec. Ils rentrent là le mois prochain. La raison d'être d'un AEC c'est de répondre aux besoins des employeurs et aux besoins urgents à combler. C'est pourquoi le programme est plus court.  »

-Ann Bureau

L'établissement devrait accueillir une deuxième cohorte l'année prochaine

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus