Dominique Anglade appuie-t-elle Gazoduq ou non?

Dominique Anglade

Depuis que le déconfinement graduel a débuté au Québec, plusieurs commencent à regarder des options pour relancer économiquement la province, un secteur durement touché par la crise sanitaire. En ce sens, le projet de Gazoduq fait les manchettes ces derniers jours.

Plusieurs se demandent si oui ou non, la nouvelle cheffe du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade, appuiera ce projet.

Le tout a débuté le 6 mai quand Le Quotidien, un média du Saguenay-Lac-Saint-Jean, a rapporté que Dominique Anglade appuierait de gros projets en vue de la relance économique. Gazoduq fait partie de cette liste, entreprise qui souhaite construire une conduite souterraine de gaz naturel qui traverserait l'Abitibi-Témiscamingue pour alimenter une usine au Saguenay.


Quelques jours plus tard, le 13 mai, Le Devoir rapportait que la nouvelle cheffe n'a jamais donné d'appui politique au projet, elle qui accorde de l'importance à l'environnement.

Voilà qu'aujourd'hui, un autre revirement de situation survient. Radio-Canada ramène tout le monde à la case départ puisqu'on peut lire dans un article publier hier en soirée que Dominique Anglade soutiendrait finalement Gazoduq.

Ses propos ont simplement été mal interprétés par Le Devoir, selon Serge Simard, ex-député provincial de Dubuc et militant auprès de la cheffe lors de sa campagne électorale.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus