Donald Trump pourrait quitter le sol américain

trump

Donald Trump pourrait devoir quitter les États-Unis.

Des accusations au criminel et au civil pourraient être déposées contre le président sortant à la fin de son mandat.

Selon Ian Marcotte, enseignant au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue, le président Trump n'est pas à l'abri de poursuites au civil qui toucheraient des pratiques de lobbyisme, la fiscalité et les impôts, notamment.

« Se réfugier en Écosse où il a un terrain de golf pourrait être une possibilité. Mais, s'il venait à être poursuivi, il y aura des demandes d'extradition des pays, à moins qu'il soit dans un pays où il n'y a pas de traité d'extradition avec les États-Unis. »

- Ian Marcotte, enseignant en sciences politiques au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue

Cependant, au niveau criminel, Trump pourrait s'accorder l'immunité en raison d'une grâce présidentielle, une tradition lorsque les présidents quittent la Maison-Blanche.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus