Élections fédérales : Amos formule ses demandes

Sébastien D'Astous lance sa nouvelle planification stratégique pour les dix prochaines années.

La Ville d'Amos formule des demandes bien claires aux candidats fédéraux de sa circonscription.

Le maire, Sébastien D'Astous, aimerait bien que le programme sur la taxe sur l'essence demeure et qu'il soit bonifié pour que puissent être améliorées les routes et les canalisations de sa Ville.

Les différents candidats devront aussi partager le fond de leurs pensées sur la pénurie de main-d'oeuvre et les logements sociaux.

Mais ce n'est pas tout. Voici les autres dossiers majeurs selon l'oeil du maire D'Astous.

« On a la berge Harricana, entre les deux points, du côté ouest. Il y a un treillis métallique qui tient l'enrochement de la berge. Il y a beaucoup d'argent à investir pour réhabiliter le site. Il y a aussi tout le côté du centre entrepreneurial qui est en développement et la gare intermodale. Le secteur économique industriel qui est dans Amos-Ouest, on veut le développer. Ça va passer avec l'aide du gouvernement fédéral. »

- Sébastien D'Astous, maire d'Amos

Sébastien D'Astous craint des élections en temps de pandémie, alors que selon lui, le contact humain et une campagne sur le terrain sont excessivement importants lorsque vient le temps d'élire un(e) député(e).

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus