Et maintenant, on fait quoi pour Sullivan?

Il y a beaucoup d'eau sur la chaussée sur la route 111, à Sullivan, année après année.

Maintenant que le carrefour giratoire à la sortie ouest de Val-d'Or est réalisé, c'est le temps pour le ministère des Transports de finalement régler le dossier de Sullivan. Et il y a du travail à faire.

Il faut agrandir le carrefour giratoire et surtout, régler une fois pour toutes le problème de débordement d'eau sur la chaussée.

Il y a toujours des options à évaluer, selon Philippe Lemire.

«Pour nous permettre d'en venir avec la solution finale, dans un horizon de cinq ans.  Il y a une grosse problématique géotechnique et de gestion de circulation à régler, mais le secteur est pris en charge.  Pour ce qui est du carrefour giratoire, on a reçu les design et le projet se met en branle.  Maintenant, il y a une question de gestion de circulation entre les deux étapes de travaux, il nous reste des décisions à prendre de ce côté-là.»

-Philippe Lemire, directeur régional du ministère des Transports