Françoise David se réjouit de la présence de femmes en politique

bye

Françoise David, anciennement députée solidaire et maintenant vice-présidente du Mouvement Démocratie Nouvelle, estime que le monde politique va dans la bonne direction.

De passage en Abitibi-Témiscamingue pour discuter de la parité entre les hommes et les femmes dans ce domaine, Françoise David juge que les femmes prennent de plus en plus de place dans ce monde qui était davantage catégorisé pour les hommes auparavant.

Cependant, elle plaide pour que s'ajoutent des mesures dans le projet de loi 39 sur la réforme du mode de scrutin afin d'assurer la place des femmes dans ce domaine.

« Il faut qu'il y ait des règles. Ce n’est pas parce qu'il y a 44% de femmes élues à l'Assemblée nationale en ce moment qu'il faut renoncer à avoir des règles qui vont assurer qu'on ne peut plus être sous, par exemple, un seuil minimal de 45% de femmes à l'Assemblée nationale. »

-Françoise David, vice-présidente du Mouvement Démocratie Nouvelle

Régionalement, la population fait de plus en plus confiance aux politiciennes. On a qu'à penser au conseil municipal de Val-d'Or qui est constitué majoritairement de dames. À Rouyn-Noranda, la population a choisi Diane Dallaire pour briguer la mairie. Il s'agit de la première mairesse de l'histoire de la Ville.

Au niveau provincial, le deux tiers sont composés de femmes (Émilise Lessard-Therrien et Suzanne Blais). Au fédéral, Christine Moore s'est retiré de la vie politique, mais Sylvie Bérubé assure la présence féminine. Là où il reste du chemin à parcourir, c'est au niveau fédéral, selon Françoise David.

La militante féministe sera à Rouyn-Noranda ce soir (vendredi), à La Sarre demain (samedi) et à Amos dimanche pour donner des conférences portants sur les défis et enjeux féministes dans le cadre de la journée internationale des femmes.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus