Halloween : Amos tranche à son tour

Halloween Candy

La Ville d'Amos interdit à son tour la cueillette de bonbons au porte-à-porte le 31 octobre.

Tenir la fête de l'Halloween dans un contexte de pandémie n'est pas une bonne idée, soutient Sébastien D'Astous.

« On prend la même décision que Rouyn-Noranda. On annule le porte-à-porte à Amos. On trouve que ce serait contraire aux directives de la Santé publique. Faire passer nos enfants pour ramasser des bonbons, ce n'est pas nécessaire cette année. On sait que c'est triste pour eux, mais ils vont quand même avoir la chance de fêter l'Halloween à l'école. On aime mieux être prudent. On ne voudrait surtout pas qu'il y ait une contamination lors d'un événement comme celui-ci. Ce n'est pas le temps de mettre nos enfants à risque. »

- Sébastien D'Astous, maire d'Amos

Amos tentera d'être créative pour ne pas passer sous silence cette fête. Rouyn-Noranda a été la première ville en province à prendre cette décision hier.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus