Judith Hunter August plaidera coupable

Le Palais de justice de Ville-Marie.

Accusée de conduite dangereuse causant la mort et de négligence criminelle causant la mort, Judith Hunter August a convenu d'enregistrer un plaidoyer de culpabilité lors de son prochain passage devant la Cour.

Il est soupçonné à la femme de 52 ans d'avoir effectué, en juillet 2019, une manoeuvre dangereuse lorsqu'au volant d'une embarcation nautique sur le Lac Kipawa, au Témiscamingue. C'est alors que la victime aurait passé par-dessus bord avant de perdre la vie.

Les avocats présenteront au tribunal une suggestion commune le 29 juin.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus