L'ardeur des vendeurs itinérants freinée par Rouyn-Noranda

Diane Dallaire, mairesse de Rouyn-Noranda.

Une fois de plus, la mairesse de Rouyn-Noranda vient à la défense de ses commerçants locaux. Les élus municipaux adoptent un projet de règlement pour que soit davantage encadrée la vente itinérante.

Tous les ans, des entrepreneurs de l'extérieur de la région font escale l'espace de quelques jours à Rouyn-Noranda pour vendre leurs produits à faibles coûts.

Cette pratique est nuisible aux commerçants qui estiment alors perdre entre 40 000$ et 50 000$. Qui plus est, Rouyn-Noranda ne bénéficie d'aucune retombée économique puisque les profits sont réinvestis dans les grands centres.


Maintenant, avec ce nouveau projet de règlement, Rouyn-Noranda accordera un seul permis par année à ces vendeurs itinérants lors d'une période déterminée.

« Quelqu'un qui s'installe en bas de 30 jours est considéré comme du commerce itinérant. Des ventes pour deux ou trois jours, c'est du commerce itinérant qui va être régi de façon beaucoup plus sévère. On a entendu nos commerçants. Du même coup, on entend aussi nos propriétaires d'immeuble qui veulent louer. »

- Diane Dallaire, mairesse de Rouyn-Noranda

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus