L'avenir du magasin général de Bellecombe menacé

Le magasin général de Bellecombe

Un entrepreneur rouynorandien a besoin de 30 000$ sans quoi il devra mettre la clé sous la porte de son commerce.

Lors de son renouvellement de permis, une bien mauvaise surprise attendait Francis Goulet, propriétaire du magasin général de Bellecombe : son réservoir à essence est abimé.

Afin de continuer à opérer sa station-service, Francis Goulet se voit dans l'obligation de le remplacer, ce qui va engendrer la totalité de ses économies.

Mais, en raison du prix des métaux liés à la pandémie, les appels d'offres se sont avérés trop élevés et comble de malheur, une décontamination du site s'impose.

Les frais s'accumulent donc à un point tel où le propriétaire n'a plus les reins suffisamment solides pour assurer la totalité des travaux d'une entreprise qui est primordiale pour une petite communauté comme Bellecombe.

Francis Goulet, qui n'a pas tout à fait deux ans d'expérience en tant qu'homme d'affaires, lance une campagne de sociofinancement pour sauver son commerce.

« La plus grande crainte que j'ai, c'est d'échouer. Échouer à trouver les fonds et échouer à être capable de rembourser les prêts que je suis en train de débloquer pour tout payer. J'éprouve de la colère aussi. Je suis fâché après moi-même. Je sais que c'est involontaire. J'ai une gamme d'émotions qui me traverse. »

- Francis Goulet, propriétaire du magasin général de Bellecombe

Déjà, plus de 8 000$ ont été amassés en trois jours via la plateforme Go Fund Me.

Questionné sur le sujet, le Centre local de développement de Rouyn-Noranda (CLD RN), dont la mission est de développer et consolider des activités économiques, va analyser le dossier.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus