L'ouverture du centre de cancérologie à nouveau retardée

L'ouverture du Centre de cancérologie est imminente, à Rouyn-Noranda.

Faute de personnel, le centre de cancérologie de Rouyn-Noranda n'a toujours pas accueilli ses premiers patients qui étaient pourtant attendus au début de l'hiver 2022.

La construction du bâtiment s'est terminée dans les derniers mois, si bien que les premiers traitements semblaient pouvoir enfin être administrés en juin prochain, mais vous aurez deviné, ils ont une fois de plus été retardés.

C'est que le CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue avait embauché les six technologues spécialisés en radio-oncologie nécessaire, mais trois d'entre eux se sont désistés, empêchant son ouverture.

Selon l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), ce n'est qu'en septembre que le centre de cancérologie sera accessible à la population régionale.

« C'est une situation qui pouvait être prévisible et qui a été apportée aux différentes instances gouvernementales. On regarde au niveau des maisons des aînés, on va se retrouver dans le même genre de situation. On a une main-d'oeuvre qui est quand même limitée. On devra assurément chez le gouvernement Legault mettre des mesures monétaires qui sont structurantes pour avoir de l'attraction. »

- Carl Verreault, représentant national de l'APTS en Abitibi-Témiscamingue

Ces reports ont évidemment un effet direct sur les patients régionaux qui doivent entre temps toujours parcourir plus de 400 kilomètres pour se rendre à Gatineau ou encore à Montréal afin de recevoir leurs traitements.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus