La Cité de la danse à Révolution cette année?

La Cité de la danse de Val-d'Or revient de Whistler, en Colombie-Britannique, avec cinq médailles au cou. Les jeunes danseuses ont triomphé à deux reprises dans leur catégorie remportant l'or. L'organisation reçoit également une médaille d'argent et deux de bronzes.

Bien qu'elle ait reçu une invitation, La Cité de la danse de Val-d'Or ne participera pas au UK Dance Elite Championship qui a lieu ce mois-ci à Londres.

La décision du groupe s'explique par le fait que de nouveaux visages composent la classe élite cette année et que les chorégraphies viennent tout juste de débuter. Ça aurait également été difficile pour La Cité de la danse de réunir les 100 000$ nécessaires afin d'y participer en l'espace de deux à trois mois.

Cependant, un autre très beau projet est dans les cartons. Isabelle Cossette, nous jase de.... Révolution, l'émission de danse présentée à TVA.

« Ce serait un projet vraiment particulier parce que nos élèves font de 11h15 à 11h45 de danse par semaine. Il faudrait faire environ 15h à 20h de danse par semaine pour faire ce projet Révolution. C'est certain que ça ne touchera pas nos 73 élèves dans l'élite cette année parce que la petite scène de Révolution permet, je crois, d'avoir maximum huit personnes par chorégraphie. Ça serait un numéro spécial monté que pour ça. C'est beaucoup de travail. »

-Isabelle Cossette, directrice de La Cité de la danse de Val-d'Or

Depuis la rafle de cinq médailles à Whistler en juillet dernier, les inscriptions pleuvent à La Cité de la danse.

Il y a tellement de demandes que l'équipe pense à acquérir un troisième local.

« On sent l'effervescence cette année. C'est vraiment particulier. Nos classes sont pleines. Des fois, on annule un ou deux cours par saison parce qu'il manque d'inscriptions. Toutes nos classes sont remplies. Nous avons des cours avec 12 élèves, c'est 6 à 7 de plus que la normale. »

-Isabelle Cossette