La MRC d'Abitibi-Ouest demande un plan de redressement au CISSS-AT

L'hôpital de La Sarre

Alors que le plan de contingence du CISSS régional continue de se mettre en place, la MRC d'Abitibi-Ouest demande à ce qu'un plan de redressement soit fait.

L'Abitibi-Ouest est l'une des MRC les plus affectées par les réductions de services avec le nombre de lits en 
soins de courte durée qui passera de 30 à 15 et les lits pour les soins intensifs seront réduits à deux.

Le préfet, Jaquelin Bégin affirme comprendre la nécessité des mesures qui sont mises en place, mais le Centre de santé doit également rassurer les citoyens.

«C'est essentiel. Il faut savoir où on s'en va parce qu'on ne peut pas être dans cette situation là indéfiniment. Il faut se rappeler qu'il n'y a rien de plus permanent que du temporaire. On veut être certain qu'on va être entendu et qu'on va ramener nos services.»

Jaquelin Bégin croit que les services de pédiatries devront être la priorité lorsqu'il y aura suffisamment d'infirmières.

Une rencontre a été demandée avec le CISSS la semaine prochaine.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus