La MRC du Témiscamingue déposera un projet de complexe aquatique

Piscine

La MRC du Témiscamingue déposera un projet au gouvernement provincial visant la construction d'un nouveau centre aquatique sur le territoire. Les municipalités ont adhéré à la volonté de Laverlochère-Angliers d'assurer le rôle de leadership dans ce dossier.

Toutefois, il y aura plusieurs démarches avant le dépôt officiel en février. Des analyses de terrain, entre autres, doivent avoir lieu afin de voir à quel endroit sera construit le complexe aquatique. Actuellement, Ville-Marie et Lorrainville sont dans les cartons.

On parlerait d'un projet d'un peu moins de 10 M$. La MRC doit respecter la capacité de payer des citoyens.

Le projet d'une piscine qu'a dans son rétroviseur Rouyn-Noranda pourrait-il être un obstacle? Claire Bolduc répond à la question.

« Dans la région, on le sait qu'il y aura un nombre important de ce genre d'infrastructure là pour lequel le programme sera sollicité. Il y a 294 M$ pour tout le Québec. À partir du moment où l'on se met en marche afin de demander une infrastructure aquatique, je pense qu'on se met en marche de façon déterminer pour doter le territoire de cette infrastructure. »

-Claire Bolduc, préfète de la MRC de Témiscamingue

Bien que les résolutions de Laverlochère-Angliers font mention d'un équipement neuf, les autres options ne sont pas écartées. On parle ici de réparer l'actuelle piscine à Ville-Marie, elle qui est fermée depuis cet été puisqu'elle est désuète.

Le gouvernement devra recevoir le projet de ce futur centre aquatique d'ici le 21 février.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus