La municipalité de Notre-Dame-du-Nord réprimandée

Notre-Dame-du-Nord

Notre-Dame-du-Nord devra apporter des modifications à ses façons de faire lorsque vient le temps d'octroyer un contrat.

Un examen de l'Autorité des marchés publics (AMP) démontre que la municipalité ne connait pas les principes d'une ouverture et analyse des soumissions lors du processus d'appel d'offres. Les élus ont ouvert l'enveloppe contenant les offres de prix en même temps que l'enveloppe comprenant des offres de service, alors que c'est interdit.

L'AMP, lors de son analyse, a aussi soulevé d'autres problématiques, notamment l'absence d'instruction donnée aux témoins attitrés à l'ouverture des appels d'offres, l'importance donnée à la région d'origine des soumissionnaires ainsi qu'une mauvaise évaluation initiale du montant de la dépense.

Notre-Dame-du-Nord a maintenant un mois pour informer l'AMP des mesures prises pour éviter que cette situation se reproduise. L'AMP recommande pour sa part la création d'un plan de formation des employés et l'élaboration de procédures efficaces pour assurer le respect des dispositions.

La municipalité est allée en appel d'offres dans le but de mettre en place une nouvelle usine de production d'eau potable et de remplacer un puits.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus