Le GIRAT s'apprête à appuyer sur l'accélérateur

cellulaire

Le projet Mobile A-T de l'organisme Gestion de l'inforoute régionale de l'Abitibi-Témiscamingue (GIRAT) passe en mode «fast-track». Celui-ci vise à desservir par le cellulaire 95% des gens du territoire, d'ici le 31 mars 2021.

Au départ, 13 tours devaient être aménagées en 2020 et 13 autres en 2021, mais avec l'accord de Bell, son partenaire, le GIRAT peut accélérer le rythme afin d'en installer le plus possible cette année.

« Normalement, à moins d'imprévus, la réserve faunique La Vérendrye devrait être couverte en grande partie en 2020. Ça va vraiment bon train au niveau des permissions. C'est vraiment dans le collimateur. »

-Marc Buteau, directeur général du GIRAT

Quatre des six tours érigées par le GIRAT l'an passé sont opérationnelles. On parle ici de Belleterre, Landrienne, Kipawa et Vassan.

Ce n'est qu'une question de temps avant que celles à Val-Senneville et Beauchastel le soient aussi.