Le juge libère Daniel Laframboise de l'accusation d'extorsion

Daniel Laframboise

Le Rouynorandien Daniel Laframboise se voit libérer par le tribunal de l'accusation d'extorsion qui pesait contre lui dans son quatrième dossier judiciaire.

Il lui était reproché d'avoir fait usage de menaces pour induire une personne à lui «trouver des filles» et de s'être frauduleusement fait passer pour une personne morte ou vivante, d'octobre 2005 à août 2018.

Après avoir entendu un témoignage et les plaidoiries des avocats lors de l'enquête préliminaire, l'honorable Thierry Potvin a statué que la preuve ne révèle aucune menace dans les messages qu'a envoyés l'homme de 52 ans à la plaignante.

Rappelons que le Rouynorandien a été cité à procès dans ses trois dossiers principaux, en octobre 2019. Dans ceux-ci, il est entre autres accusé d'agressions sexuelles, de séquestration et de voies de fait grave. Tous ses dossiers reviendront d'ailleurs au Palais de justice de Rouyn-Noranda, demain.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus