Le numérique, un outil parfait pour les mines

mines

L'Institut national des mines lance un Portrait numérique de l'industrie minière au Québec. Réalisé de concert avec le Comité sectoriel de main-d'oeuvre de l'industrie des mines et l'Association minière du Québec, le Portrait vise à dresser un état du numérique dans ce secteur.

Le document détermine notamment qu'en 2019, plusieurs entreprises utilisent des véhicules autonomes et de la ventilation automatisés afin d'augmenter leur productivité tout en réduisant le coût des opérations.

De plus, ce genre de technologies joue un rôle sur la santé et la sécurité des travailleurs.

« Ces machines peuvent se rendre dans des endroits qui peuvent être considérés comme dangereux. Après une explosion, une machine peut facilement poursuivre son travail. Elle n'est pas autonome, quelqu'un l'opère à partir d'un centre de contrôle. Donc, en étant dans un centre de contrôle, la personne n'est pas en danger et peut opérer la machine qui va continuer de travailler! »

-Alexandre Nana, conseiller à l'innovation et à la recherche à l'Institut national des mines du Québec

84% des gens sondés lors de l'enquête qui a mené à ce Portrait jugent avoir les compétences nécessaires pour utiliser les technologies numériques.