Le premier ministre n'exclut pas fermer la Fonderie Horne

La Fonderie Horne, à Rouyn-Noranda

De passage à Val-d'Or, le Premier ministre, François Legault, continue de marteler qu'aucune option n’est écartée dans le dossier de l'arsenic.

M. Legault affirme avoir donné un mandat très clair au ministre délégué à la Santé, Lionel Carmant.

L'option de fermer la Fonderie Horne à Rouyn-Noranda est toujours sur la table.

 « Il n’y a aucun compromis qui sera fait sur la santé. Puis, le ministre de la Santé Lionel Carmant, moi j'y ai donné un mandat très clair. Je veux que toutes les analyses soient faites, de façons détaillées. Puis si jamais, il y avait un risque pour la population on n'exclut rien, on n’exclut même pas fermer l'entreprise. On n’est pas rendu là.»

-Le premier ministre François Legault

​ Rappelons qu'un comité interministériel a été créé à la suite d'une demande de la mairesse de Rouyn-Noranda.