Le verdissement du quartier Notre-Dame est imminent

La Fonderie Horne

Dans un peu plus d'une semaine marquera le déclenchement du projet de verdissement du quartier Notre-Dame de Rouyn-Noranda, estimé à 6,5 M$.

L'idée est de rehausser la qualité de vie des résidents du secteur en évitant notamment la suspension des poussières qui, en raison des émissions de la Fonderie Horne, contiennent de l'arsenic. La Ville s'attaquera également aux îlots de chaleurs qui ont pour effet de dégrader la qualité de l'air et l'environnement.

Lors des deux prochains mois, la firme Ysys corporation aura comme mission d'ajouter du gravier et de la terre végétale dans cinq ruelles du quartier afin d'éviter la formation de nuages de poussière lorsque les automobilistes les empruntent.

« L'enjeu du projet est au niveau de l'échéancier. C'était une condition au niveau de la subvention du gouvernement. Des travaux d'aménagement, on ne peut pas faire ça l'hiver. Ça nous donne jusqu'à l'automne 2022. Ça nous donne deux étés pour faire les travaux. On parle d'environ 2,5 km de travaux. Il fallait absolument que ça débute cette année. La subvention est arrivée assez tard, mais on a été capable de générer un concept. »

Yves Blanchette, directeur des Travaux publics et Services techniques

Pendant la durée des travaux, tous les véhicules devront être stationnés dans les rues et l'accès aux ruelles sera limité et interdit à certains endroits. Évidemment, le secteur sera perturbé par la circulation de véhicules lourds, mais les travaux n'auront aucun effet sur la collecte des matières résiduelles.

La deuxième phase, qui consiste à ajouter de la verdure en bordure des rues du quartier Notre-Dame, se tiendra au printemps 2022. La largeur de la chaussée passera de 20 à 11,5 mètres afin de pouvoir y ajouter des arbres et des trottoirs.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus