Le Vol du Colibri revient à la charge pour devenir un CPE

Le Vol du Colibri de Rouyn-Noranda lance à nouveau un cri du cœur au gouvernement. La coopérative réitère sa demande au gouvernement d'être transformé en centre de la petite enfance (CPE) afin d'aider des parents en lien avec le manque de places dans les garderies.

Le Vol du Colibri de Rouyn-Noranda lance à nouveau un cri du cœur au gouvernement.

La coopérative réitère sa demande au gouvernement d'être transformé en centre de la petite enfance (CPE) afin d'aider des parents en lien avec le manque de places dans les garderies.

« Évidemment, on n'a pas eu de nouvelle outre des accusés de réception. Ça devient donc urgent. On n'est pas capable de chiffrer exactement combien, mais mes collègues des CPE me disent qu'il y a environ 600 enfants sur les listes d'attente dans les CPE. C'est clair que Rouyn-Noranda est en déficit important de place. C'est la fois où j'ai le plus d'espoir qu'on puisse devenir un Centre de la petite enfance. »

-France Caouette, coordonnatrice générale du Vol du Colibri

Parlant de déficit, France Caouette croit ne pas pouvoir atteindre l'équilibre budgétaire dans les années à venir sans une aide financière du gouvernement. La garderie terminerait le présent exercice financier avec un déficit de 10 000$, un deuxième en autant d'années.

Le Vol du Colibri emploie une soixantaine de personnes et garde pas moins de 178 enfants.