Leighton Carruthers, un fleuron qui tarde à éclore?

Leighton Carruthers tente de déjouer Emerik Despatie, mais en vain.

L'investissement des Huskies de Rouyn-Noranda sur l'attaquant de 17 ans Leighton Carruthers ne s'avère pas payant, du moins pour le moment.

Acquis à fort prix cet été lors du repêchage, Carruthers n'a que deux maigres buts à sa fiche depuis qu'il porte l'uniforme rouge et noir.

Le natif d'Upper Tantallon en Nouvelle-Écosse a même été employé sur la quatrième unité offensive récemment, ce qui n'est pas commun pour un 3e choix au total dans la LHJMQ. Malgré tout, l'organisation n'est aucunement prête à jeter l'éponge dans son cas.

« Pour lui, c'est un ajustement. C'est un processus tous les jours, mais il travaille fort. C'est juste maintenant de mettre tout ensemble. On a parlé de ne pas avoir d'attente parce que quand tu en as, tu as plus d'espace pour des erreurs. C'est une transition et on va être patient. »

- Brad Yetman, entraîneur-chef des Huskies

Admissible au prochain encan de la Ligue nationale de hockey (LNH), cette saison 2021-2022 est déterminante pour Carruthers. En dix matchs avec la meute, il a récolté jusqu'ici trois points.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus