Les conservateurs s'engagent pour la 117

Martin Ferron profite de la présence de son collègue et député de Montmagny—L'Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup, Bernard Généreux, pour rencontrer plusieurs groupes à Val-d'Or et Senneterre. Le candidat conservateur dans Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou s'est notamment assis avec l'organisation d'Eldorado Gold Lamaque, des Produits forestiers Résolu ainsi que le conseil de la Nation anishinabe de Lac-Simon.

Les candidats conservateurs d'ici veulent tout faire pour le développement de la route 117 en région.

Mario Provencher et Martin Ferron promettent que leur parti se penchera sur l'aspect sécurité de cet important axe routier.

Ils estiment que la 117 a besoin d'amour, qu'il faut la prioriser et que les libéraux ne sont là que pour les grands centres.

« Les routes sont une compétence provinciale. Toutefois, c'est la transcanadienne. Nous avons suffisamment suscité l'intérêt par rapport à cette problématique au niveau de la circulation, de la dangerosité, du nombre de décès et des travaux qu'il y a à faire. On est prêt à participer financièrement avec le gouvernement du Québec. »

-Martin Ferron, candidat pour le Parti conservateur dans Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou