Les élections fédérales, un vrai gaspillage d'argent

Un Lavallois de 40 ans sera accusé aujourd'hui de menaces de mort envers le premier ministre Justin Trudeau. Pierre-Paul Boutin aurait aussi souhaité l'éradication des immigrants.

Décriées de toute part, les élections fédérales auront au final coûté 612 M$ pour le même résultat, soit la réélection d'un gouvernement libéral minoritaire.

En Abitibi-Témiscamingue, au lendemain du scrutin, ce résultat est difficile à digérer. Le pari qu'a pris le premier ministre libéral, Justin Trudeau, ne fait nullement l'unanimité.

« C'est extrêmement frustrant que ça donne le même résultat. On va sortir pendant au moins un an et demi. Après un an et demi, Justin Trudeau a sous-entendu dans le débat des chefs qu'on pourrait retourner en élection. Pendant un an et demi, on va pouvoir faire un travail convenable de député sur le terrain. »

- Sébastien Lemire, député bloquiste réélu

« 600 M$, c'est du gaspillage. Le monde dit que la démocratie n'a pas de prix, mais j'espère qu'on va tenir minimum quatre ans. C'est tout un gaspillage d'argent pour revenir au même. J'espère que les libéraux vont faire des compromis pour bien utiliser l'argent du public. »

- Luis Henry Gonzalez, candidat conservateur

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus