Long Point ne veut rien savoir de Sayona

Steeve Mathias

La minière Sayona ne semble pas la bienvenue sur le territoire de Long Point First Nation.

Le Conseil demande au gouvernement québécois de suspendre les droits miniers de la compagnie sur son territoire, qu'elle dit non cédé.

Sayona aurait une campagne de forage à mener bientôt et serait proche de deux cours d'eau, soit le lac Simard et la rivière des Outaouais.

Selon le chef Steeve Mathias, les activités du projet de lithium Tansim menacent le territoire et la communauté autochtone ainsi que les aînés doivent être consultés.

« C'est un territoire qui est très sensible à la communauté. Les gens pratiquent beaucoup la pêche, la chasse et d'autres activités traditionnelles. J'ai hâte de voir si le projet peut nous garantir qu'il n'y aura pas d'impact environnemental. »

- Steeve Mathias, chef de la communauté

Sayona aimerait opérer à cet endroit une mine à ciel ouvert.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus