Mathieu Desgagné : toujours des discussions sur la preuve

Le Palais de justice de Rouyn-Noranda.

Le tribunal a ouvert un voir-dire aujourd'hui dans le dossier judiciaire de Mathieu Desgagné, accusé d'avoir mortellement happé deux cousines en août 2017, à Granada. Cette étape vise à déterminer l’admissibilité d’une preuve ou d’un élément de preuve.

Deux requêtes en exclusion et deux avis d'intention de contester la déclaration de l'accusé ont été présentés au tribunal. Ses droits constitutionnels n'auraient pas été respectés durant l'interrogatoire.

Deux témoins ont été entendus et questionnés et un troisième sera appelé à la barre plus tard en journée. Les avocats n'ont pas présenté de nouvelle requête avant l'audition des témoins.

Par ailleurs, l'accusé obtient l'autorisation du juge Thierry Potvin pour s'absenter lors des prochaines procédures. Toutefois, Mathieu Desgagné devra être présent lors du procès qui se tiendra devant juge et jury.


Finalement, le tribunal a fait un récapitulatif des délais engendrés jusqu'ici dans ce dossier judiciaire. Plus de trois ans après les événements, bien qu'il soit cité à procès, aucune date n'est toujours fixée pour le début du procès.

Le processus a été retardé à maintes reprises en raison de nombreux changements d'avocats, de requêtes au niveau de la preuve et de la pandémie.

Dans les derniers mois, la procureure de la Couronne s'est retirée de la cause et son successeur a éprouvé des problèmes de santé. La Couronne assure connaitre les faits, mais n'est pas en mesure de plaider le droit cette semaine.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus