Mort de Sandy Tarzan Michel : aucune accusation

Sandy Michel

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales annonce qu'il ne déposera aucune accusation à la suite des événements d'avril 2016 à Lac-Simon où Sandy Tarzan Michel, 25 ans, a perdu la vie. 

Après examen du rapport d'enquête produit par le SPVM, le DPCP conclut que les policiers de Lac-Simon impliqués dans cet événement n'ont commis aucune infraction criminelle. 

Le DPCP explique qu'il n'a pas été en mesure de constater, hors de tout doute raisonnable, que les agents ont commis une erreur dans le dossier.

On rappelle les faits, en avril 2016, Sandy Tarzan Michel a été abattu par balle lors d'une intervention policière dans la communauté autochtone.

L'homme circulait à pied dans les rues de la communauté avec une arme blanche au moment du drame. 

Voici les commentaires de l'époque du sergent Benoit Coutu de la SQ :

« Lors de l'intervention des policiers, il y a eu impact entre l'autopatrouille et le suspect, et des coups de feu auraient également été tirés. Suite à l'intervention, un groupe de personne aurait tenté de s'en prendre à des policiers de Lac-Simon. La Sûreté du Québec s'est rendue sur place afin de leur apporter de l'aide ». 

Les évènements étaient survenus près de deux mois après le décès en fonction du policier Thierry Leroux, à Lac-Simon. 

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus