Nav-Canada : Sébastien Lemire veut s'entretenir avec Marc Garneau

Facebook, Page officielle de Sébastien Lemire - Sébastien Lemire, député bloquiste représentant le comté Abitibi-Témiscamingue.

Le député bloquiste dans Abitibi-Témiscamingue aimerait, tout comme Rouyn-Noranda, rencontrer le ministre des Transports, Marc Garneau. Sébastien Lemire veut appuyer l'administration Dallaire dans cette bataille contre Nav-Canada.

Selon lui, le fait d'être toujours dans la salle d'attente et de n’avoir eu aucune réponse du ministre n'est aucunement normal.

L'entreprise souhaite toujours couper les services consultatifs de nuit à l'aéroport de Rouyn-Noranda et les remplacer par un Système automatisé d'observations météorologiques (AWOS).

« Durant la campagne électorale, le ministre [François-Philippe] Champagne est venu nous voir pour dire que le dossier de Nav-Canada est réglé. Ça veut dire quoi ça concrètement, un mois après la campagne? Visiblement, l'enjeu n'était pas et n'est toujours pas réglé. Est-ce que c'était mentionné à des fins électoralistes à une semaine de la fin de la campagne ou il y avait vraiment un fond plus concret pour régler ça? »

-Sébastien Lemire, député du Bloc québécois dans la circonscription Abitibi-Témiscamingue


De plus, Sébastien Lemire réalise une première promesse. Il s'est procuré une voiture électrique afin de faire sa part sur le plan environnemental, un engagement pris lors des élections.

« Ça me permet de faire les distances principales de la région en étant 100% à l'électricité. Ça me convenait. Il faut aussi changer notre dépendance face au pétrole. Je crois beaucoup en l'électrification des transports. C'est une belle conduite et je crois que ça vaut la peine de faire ce virage-là. »

-Sébastien Lemire

Jeudi se tiendra le discours du trône au parlement, à Ottawa.