Nemaska Lithium regarde pour un investisseur ou un acheteur

Nemaska Lithium Shawinigan

Avec l'autorisation du tribunal, Nemaska Lithium peut reprendre ses recherches afin de trouver un acheteur ou un investisseur potentiel. L'entreprise, qui est à l'abri de ses créanciers depuis la période des Fêtes, a dû payer 30 M$ américains pour régler un litige avec les détenteurs d'obligations, Nordic Trustee.

Les besoins financiers de Nemaska Lithium pour relancer la construction de sa mine Whabouchi à Chibougamau et son usine de traitement électrochimique à Shawinigan se situent à plus d’un milliard de dollars.

Lors du processus, l'entreprise sera appuyée par le contrôleur PricewaterhouseCoopers et deux firmes, dont la Financière Banque Nationale. Celui-ci s'entamera le 28 février.

« On avait débuté un processus lors de l'hiver 2019 qui avait mené à l'entente d'exclusivité de négociation avec Pallinghurst qui s'est terminé le 31 décembre. Malheureusement, toutes nos démarches étaient teintes par l'incertitude liée à dispute avec les «bonds». On a décidé dans le processus autorisé par la Cour cette semaine d'élargir la sollicitation d'intérêt au niveau international. »

-Guy Bourassa, président et chef de la direction de Nemaska Lithium

29 employés ont été licenciés par l'entreprise en début de semaine.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus