Nette progression cette année, mais la patience est de mise

Huskies 2021-2022

Malgré une élimination hâtive lors des séries, les Huskies de Rouyn-Noranda regardent l'avenir avec optimiste.

La haute direction estime qu'en 2021-2022, pour une deuxième saison de suite, la jeune meute a véritablement progressé et que c'est de bon augure pour la suite.

Par contre, la patience est toujours de mise pour les partisans. L'équipe demeure jeune avec un noyau composé de joueurs âgés de 16 et 17 ans.

« On veut gagner et on a hâte de gagner. Ça regarde bien. On essaie de construire une équipe qui va être compétitive dans les deux prochaines années, mais aussi à long terme. Il va encore falloir avoir une certaine patience pour laisser le temps aux gars de grandir comme il faut et pour nous laisser le temps d'évaluer les choses comme il faut. Si on sent qu'on n'est pas prêt, on ne va pas rusher trop vite. La première moitié de saison va vraiment être critique. »

- Marc-André Bourdon, directeur général des Huskies

Au deuxième étage, l'actionnaire majoritaire de l'organisation, Jacques Blais, se dit aussi satisfait de la dernière saison.

« L'affaire qui est le fun, c'est qu'on n'était pas supposé faire les séries. J'ai été souper avec mes 20 ans et ils m'ont dit de ne pas m'en faire, qu'on allait faire les séries. On a fait les séries et on aurait pu gagner la deuxième game à Shawinigan. Ici, quand tu vois 2200 personnes qui se lèvent debout et crient, ça c'est ma réussite. C'est la réussite des propriétaires. »

- Jacques Blais, actionnaire majoritaire des Huskies

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus